Rechercher
Generic filters

Full Energy Cédrat Main de Bouddha

Stimuler les fonctions cellulaires

Téléchargement

Veuillez trouver les fichiers PDF à télécharger

Une histoire végétale

Le cédrat Main de Bouddha, un fruit à l’image de l’homme

 

CITRUS MEDICA SARCODACTYLUS, RUTACÉES

La forme de ce fruit est aussi mystérieuse que son origine. Il pousse sur un arbuste odorant au feuillage persistant, qui viendrait d’Asie du Sud-Est – il est d’ailleurs très cultivé en Chine et au Japon pour sa floraison et sa fructification abondantes. Bien qu’il ne contienne que très peu de pulpe, ce cédrat est utilisé en cuisine, confit surtout. L’huile essentielle est recherchée en parfumerie tandis que la médecine traditionnelle lui prête des propriétés digestives et expectorantes. En Asie, il sert aussi à parfumer les armoires et d’offrande dans les temples bouddhistes.

 

Parce que la peau est parfois fatiguée, il est nécessaire de l’aider à retrouver son énergie et sa vitalité en renforçant ses fonctions élémentaires. Pour une peau plus éclatante, plus belle, plus résistante.

Bénéfices produits

ENERGISANT

Améliore le métabolisme cellulaire cutané. Aide à stimuler les fonctions cellulaires dans l’épiderme.

RÉGÉNÉRANT

Augmente la régénération cellulaire de l’épiderme et renforce la fonction de la barrière cutanée.

ANTI-OXYDANT

Diminue la création des radicaux libres dans les conditions physiologiques mais aussi à celle induite par les UVB.

Formulation

• Nom INCI des cellules : citrus medica sarcodactylus callus extract
• Forme : cellules (20%) dans la glycérine végétale ou l’huile de tournesol (80%)
• Aspect : liquide
• Concentration : à partir de 0.5%
• Dispersible dans tout type de formulation

Le mécanisme d’action

Full Energy Cédrat Main de Bouddha : relancer les processus cellulaires

Full Energy Cédrat Main de Bouddha opère une relance de l’énergie cellulaire dans l’épiderme par une augmentation de la production énergétique cellulaire, qui s’effectue lors de la respiration dans les mitochondries des cellules. Il agit de manière à intensifier les réactions chimiques (oxydations), qui fournissent de l’ATP, la source d’énergie élémentaire pour les cellules, dans le respect de l’équilibre énergétique global (homéostasie énergétique), c’est-à-dire le maintien d’un équilibre entre les processus de dégradation (catabolisme) et les processus de synthèse (anabolisme). Des processus qui ont tendance à se déséquilibrer avec l’âge. Il limite la production de radicaux libres, qui entraînent des désordres multiples à court et long terme : en effet, ils peuvent ralentir l’activité cellulaire au niveau de la respiration mitochondriale. Enfin, il favorise également la régénération de l’épiderme en termes de production des kératinocytes, qui se ralentit aussi avec l’âge.

 

Grâce à ces actions, les cellules de la peau peuvent retrouver un niveau d’activité capable d’assurer leurs fonctions, y compris celles ralenties par le vieillissement.